Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, la vie a pu venir de l’espace, confirme Rosetta

La comète Tchouri.

Petits astres de glace et de poussières, les comètes ne cessent d’alimenter les débats sur l’origine de la vie terrestre. La sonde spatiale Rosetta a détecté dans la chevelure – ensemble de nuages constitués de gaz et de poussières – entourant la comète Tchouri, des traces de glycine, le plus simple des acides aminés. Contenant du carbone, de l’oxygène, de l’hydrogène et de l’azote, ceux-ci fixent la base des protéines. Du phosphore, essentiel à l’ossature de l’ADN, a également été retrouvé à l’état élémentaire dans l’environnement de la comète.


La sonde européenne Rosetta a été lancée le 2 mars 2014 par l’Agence spatiale européenne (Esa). Équipée d’une batterie d’instruments scientifiques, elle orbite autour de la comète Tchouri afin d’approfondir les connaissances sur la formation du système solaire. « C’est la première détection sans ambiguïté de la glycine dans une comète », explique Kathrin Altwegg, responsable de l’instrument Rosina, un spectromètre qui analyse la composition de la chevelure de la comète. Cette découverte renforce l’hypothèse selon laquelle comètes et astéroïdes ont pu participer à l’émergence de la vie sur Terre, en apportant de l’eau et des composés propices à la vie dont la planète primitive était dépourvue.


« Les comètes n’ont pas vraiment changé en 4,5 milliards d’années, explique le co-auteur de l’article, Hervé Cottin, publié dans Science Advances. (Elles donnent un aperçu de l’état du système solaire tel qu’il était à ses débuts.) […] La multitude de molécules organiques déjà identifiée par Rosetta […] confirme notre idée que les comètes aient eu la capacité d’apporter sur Terre des molécules clés à l’apparition de la vie. »


Source:Pierre Gautrand

Biochimie cours : Les acides aminés

Tag(s) : #Ingrédients de la vie

Partager cet article

Repost 0