Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko
la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

Au cours de ces derniers mois, Rosetta a recueilli une foule de données scientifiques sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, mais ces données ne pouvaient pas être communiquées au public car elles n'avaient pas encore été publiées. C'est désormais chose faite, dans la revue Science.
Jusqu'ici, des informations très parcellaires circulaient sur les données scientifiques recueillies par la sonde Rosetta, qui orbite autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko depuis août 2014. En effet, ces données n'ayant jusqu'ici pas été publiées dans les revues scientifiques, les responsables de la mission Rosetta étaient tenus au secret.

Mais ce n'est plus le cas depuis ce 22 janvier 2015. En effet, les scientifiques de la mission Rosetta ont publié aujourd'hui dans la revue Science pas moins de sept articles, décrivant en détail les différentes caractéristiques de la comètes. En voici une synthèse :

Matériaux organiques :
Grâce à l'instrument VIRTIS, les chercheurs ont pu établir que le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko est riche en matériaux organiques. Ces molécules organiques contiennent des liaisons carbone-hydrogène et des liaisons oxygène-hydrogène. Un résultat majeur car on le sait, les molécules organiques sont les "briques" du vivant. Les comètes étant, avec les astéroïdes, fortement suspectées d'avoir apporté sur Terre les molécules nécessaires à la vie, cette confirmation de la présence de molécules organiques dans le noyau de la comète est forcément d'importance.Suite

Tag(s) : #Les données scientifiques

Partager cet article

Repost 0