Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vue d'artiste du robot Philae posé sur la comète Tchouri. - ESA/SIPA
Vue d'artiste du robot Philae posé sur la comète Tchouri. - ESA/SIPA

Si, comme on s’y attend, la tentative échoue, Philae restera comme un demi-échec pour l’ESA. « Ou un demi-succès, car on a tout de même réussi à poser un robot sur une comète, ce qui était extrêmement compliqué », tempère Philippe Lamy, directeur de recherche émérite au laboratoire d’astrophysique de Marseille. Celui qui a notamment conçu une des caméras de Rosetta évoque les succès de Philae qui nous a tant appris sur la composition, la structure et les propriétés de Tchouri.

« Mais le plus attendu était le forage de la surface de la comète, avec le prélèvement et l’analyse d’échantillons par le mini-laboratoire de Philae, regrette-t-il. Ça n’a pas pu être fait car le robot, trop penché, a foré dans le vide. »

Même si l’aventure de Philae laisse une impression de frustration, la mission Rosetta, elle, est globalement réussie. Et n’est pas encore terminée : que Philae se réveille ou pas, la sonde européenne va continuer le travail. « Elle va observer la comète jusqu’en septembre en se rapprochant petit à petit, indique Philippe Lamy, ce qui lui permettra de faire de nouvelles mesures et observations. »

Ensuite, Rosetta continuera de transmettre ses données depuis la surface de la comète, après s’y être posée. Une manœuvre qui promet d’être difficile, mais comme le confie Philippe Lamy, « il est sans doute plus réaliste de poser Rosetta dans neuf mois que de décoincer Philae aujourd’hui ».

Source : 20 minutes

 Fin de l’aventure pour le robot Philae ?
Tag(s) : #Philae

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :